SUISSE PRÊT POUR FRANÇAIS NON-RÉSIDENT

SUISSE PRÊT POUR FRANÇAIS NON-RÉSIDENT

SUISSE CRÉDIT POUR FRANÇAIS NON-RÉSIDENT

En Suisse, le crédit pour Français non-résident est défini comme une possibilité de financement mise à la disposition par les banques suisses et organismes de prêt suisse à l'intention de personnes de nationalité française non-résidentes en République helvétique.

En Suisse, le prêt pour Français non-résident a pour objectif principal de procurer à travers les services financiers des institutions financières suisses, un financement lorsqu'on est de nationalité française.

En Suisse, l'emprunt pour Français non-résident est justifié par la disparition des frontières économiques et financières entre les pays européens qui permettent ainsi une plus grande compétition entre les banques.

En Suisse, le financement pour Français ne résidant pas en territoire helvétique sont certainement objectives et parfois subjectives aussi basées sur des idées qui ne sont pas toujours près de la réalité.

Les raisons pour lesquelles, un Français ou une Française choisit l’option suisse afin de satisfaire ses besoins financiers, sont les suivantes :

  • La Suisse est le pays des banques par excellence.

  • La Suisse accueille des clients de banques de tous les pays.

  • Les taux d’intérêts sont en Suisse plus intéressants qu’en France avec même des taux négatifs.

  • Le Franc suisse comme monnaie nationale est plus fort que l’Euro.

  • Les banques suisses ignorent de tout le passé historique d’un emprunteur français dans son pays, n’ayant pas accès aux fichiers bancaires centraux français.

QUELS SONT LES FRANÇAIS ET LES FRANCAISES QUI FONT DES DEMANDES DE CRÉDIT EN SUISSE ?

Les Français et les Françaises qui envoient des demandes de financement en Suisse sont composés d’emprunteurs types suivants :

  • Français non-résident en Suisse.

  • Français frontalier entre la France et la Suisse.

  • Emprunteur de nationalité française mais résidant en Suisse.

  • Chef d’entreprise ou auto-entrepreneur français à la recherche d’un financement en république helvétique.

  • Fiché bancaire français qui a difficilement accès à un crédit en France en raison d’un fichage FICP, FCC ou interdit bancaire à la Banque de France.

FRANÇAIS NON-RÉSIDENT EN SUISSE

Le français non-résident en Suisse est une personne physique qui ne peut prouver de disposer d’une adresse en Suisse mais qui habite en France et est à la recherche de financement à l’étranger.

FRANÇAIS FRONTALIER ENTRE LA FRANCE ET LA SUISSE

Le français frontalier est celui ou celle qui fait la navette entre la Suisse où il ou elle travaille et son domicile, en principe la France mais avec un salaire très souvent domicilié auprès d’une banque suisse.

EMPRUNTEUR DE NATIONALITÉ FRANÇAISE MAIS RÉSIDANT EN SUISSE

L’emprunteur de nationalité française et qui réside en Suisse légalement est identifié comme une personne disposant d’un permis de résidence et d’un permis de travail prouvant son attachement au pays.

CHEF D’ENTREPRISE OU AUTO-ENTREPRENEUR FRANÇAIS

En Suisse, un entrepreneur français dans le cas du prêt suisse, est considéré comme une personne morale représentant son entreprise et étant à la recherche d’un financement pour ses activités professionnelles indépendantes.

SUISSE : CRÉDIT POUR FICHÉ BANCAIRE FRANÇAIS FICP OU INTERDIT BANCAIRE

En Suisse, les banques helvétiques sont indifférentes au fichage bancaire en France d’un emprunteur, leur priorité réside essentiellement de savoir s’il peur rembourser un crédit ou pas.

POUR QUELS CRÉDITS SUISSES LES FRANÇAIS S’INTÉRESSENT-ILS LE PLUS ?

En Suisse, les Français s’intéressent pour toute une gamme d’emprunts, surtout lorsqu’ils ne vivent pas directement en Suisse :

  • Crédit à la consommation suisse pour Français y compris le crédit renouvelable helvétique.

  • Le prêt immobilier suisse pour Français.

  • Le crédit voiture suisse pour Français y compris le leasing automobile.

  • Le prêt privé suisse pour Français en difficultés financières.

  • Carte de crédit suisse pour Français résident et non-résident.

CRÉDIT À LA CONSOMMATION SUISSE POUR FRANÇAIS

En Suisse, le crédit à la consommation pour les Français est en général possible pour les emprunteurs de nationalité française qui sont soit résidentes dans le pays soit des frontaliers qui travaillent en Suisse.

Le crédit renouvelable pour Français non-résident est obtenable dans le cas des frontaliers et où les grands commerces suisses sont flexibles pour un accord de réserve de crédit.

LE PRÊT IMMOBILIER SUISSE POUR FRANÇAIS RÉSIDENT OU NON RÉSIDENT

Le prêt immobilier suisse pour Français a plus de chances d’être accordé lorsque le Français résident ou même non-résident souhaite financer une acquisition immobilière en territoire helvétique sur la bases de conditions très précises.

Il sera alors difficile de financer un bien immobilier en France à travers une banque suisse à moins que l’emprunteur ne réside principalement en Suisse et qu’il souhaite acquérir une résidence secondaire française.

LE CRÉDIT VOITURE LEASING AUTO SUISSE POUR FRANÇAIS

En Suisse, Un prêt automobile pour Français n’est en général admis que pour les véhicules qui sont assurés et immatriculés en Suisse et pour cette raison, les seuls habilités à contracter un financement auto ou leasing (LLD ou LOA) en Suisse, sont les Français résidents en Suisse ainsi que les frontaliers français.

LE PRÊT PRIVÉ SUISSE POUR FRANÇAIS

En Suisse, le prêt privé pour français est défini comme un financement provenant d’un particulier suisse au profit d’un emprunteur français.

En Suisse, le prêt entre particulier est réglementé grâce à des plates-formes autorisées qui mettent en contact des prêteurs privés suisses et des emprunteurs de tout horizon.

CARTE DE CRÉDIT SUISSE POUR FRANÇAIS RÉSIDENT ET NON-RÉSIDENT

La carte de crédit suisse pour Français qu’il soit résident ou non résident peut être obtenue sans le cas une personne dispose d’un compte bancaire auprès d’une banque helvétique.

En Suisse, il est aussi possible de de venir titulaire d’une carte de crédit suisse si on n’est pas titulaire d’un compte sur place en optant pour une carte de paiement prépayée.

QUELS RISQUES COURENT LES FRANÇAIS EN CONTRACTANT UN CRÉDIT EN SUISSE ?

En Suisse, lorsqu’un Français non-résident contracte un prêt auprès d’un organisme de crédit suisse, il court deux risques majeurs :

  • Le risque de change de l’Euro vis-à-vis du Franc Suisse (car l’emprunteur non-résident gagne en Euro et un prêt serait en Francs Suisses).

  • Les taux d’intérêts qui risquent de changer en Suisse.

Bien entendu, ces risques peuvent devenir des opportunités dans le cas de l’inversement des situations.

OPTIONS EFFICACES PERMETTANT À UN FRANÇAIS NON-RÉSIDENT D’OBTENIR UN ACCORD DE PRÊT EN SUISSE

En Suisse, les chances pour un français non-résident pour se faire accorder un crédit vont dépendre d’un certains nombres de conditions :

  • Être titulaire d’un compte bancaire en Suisse avec un mouvement d’argent historique.

  • Pouvoir prouver être en possession de biens que la banque suisse pourra monétiser en cas de défaut de paiement.

  • Présenter une lettre de référence de sa banque en France.

  • Éventuellement compter sur la garantie d’une personne tierce qui réside en Suisse.